Direction

Directeur :

Jean-Philippe Lecointe

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Directeur adjoint :

Daniel Roger

Tél : +33 (0)3 21 63 72 06

 

 

EA 4025EA 4025

Université d'Artois

MEDEE

 

Compétences - Axes de recherches

Les permanents du LSEE travaillent de concert et sur des thématiques en nombre limité mais très pointues. Ainsi, les activités de recherche sont focalisées sur les machines électriques et les composants qui les constituent : du circuit magnétique à leur Système d’Isolation Electrique (SIE) en passant par certains éléments mécaniques. Les études entreprises répondent à 3 objectifs : 

  1. Associer et dimensionner ces composants pour accroître les performances environnementales des machines. Cela englobe l’accroissement de l’efficacité énergétique des machines et l’amélioration de leurs signatures vibratoires et acoustiques,
  2. Suivre leur dégradation et leur vieillissement avec des méthodes prédictives originales,
  3. Exploiter des composants ou des matériaux pour adapter le fonctionnement des machines électriques aux hautes températures, 

 

Bobine

Evolution historique des activités de recherches du LSEE

A sa création en 1992, le thème phare du LSEE concernait les bruits et vibrations des machines électriques.. Le support des études vibro-acoustiques qui vont être menées pendant plus de quinze ans est un modèle analytique de la perméance d'entrefer. Ce modèle qui permet de tenir compte de l'interaction du stator et du rotor a d'abord conduit à accroître la finesse de définition du bruit des machines. Ensuite, il a montré l'existence du phénomène de résonance de denture et il a permis de créer un lien entre les variations de certaines raies spectrales, dans la gamme de 0-15kHz, des grandeurs externes facilement mesurables (courant  vibrations, pression acoustique, champ magnétique externe) et des défauts internes de la machine comme le court-circuit partiel, le décentrement, les barres cassées. Basé sur la détermination fine du contenu harmonique de l'induction dans l'entrefer, ce modèle a ouvert la voie à l'étude des pertes fers et, notamment, l'influence des dimensions de la machine sur son efficacité énergétique.

Les activités du laboratoire se sont naturellement étoffées au cours des années, donnant aux études menées une couleur bien spécifique dans la communauté française et internationale du Génie Electrique.

 

Trois axes de recherche

Aujourd'hui, les permanents du LSEE travaillent de concert et sur des thématiques en nombre limité mais pointues. Les axes de recherche sont ciblés sur les constituants des machines électriques et le laboratoire se singularise par les méthodes originales développées par ses chercheurs, comme l'analyse fine des informations contenues dans le champ de dispersion, la modélisation analytique, l'éco-conception de machines électriques, la montée en température, etc.

Cliquer ici pour en savoir plus sur les axes de recherches...

 

FaLang translation system by Faboba